Guy Couturier (Auteur-Blogueur)

« Réunis les charbons brûlent, séparés ils s’éteignent »

Selfie Guy Couturier

Selfie Guy Couturier

né le 4 mars 1939, à Besançon

#VTT, #piano, #voyages, #Arts

#Commerce, #Marketing, #Enchantementduclient, #CRM, #promotions

 

École polytechnique du Cap Matifou, Autodidacte (CNAM),  Adepte de Classe inversée         Sérial entrepreneur, Prospectiviste, Auteur-blogueur …et grand-père;
Plus de 50 ans d’expériences dans la communication ou le commerce.
Entrepreneur de : Facility, MC management, Espace Relation Client, Wiki Marketing…
Co-fondateur association : COMMERÇANTS DU MONDE – asso@commercantsdumonde.com – http//commerçantsdumonde.com
Contacts: top@the-commerce.com. – contact@lesmarketing.fr
g.couturier@facility.fr – gc@mc-management.fr – guycouturier83@orange.fr – @1mcmanagement.fr –
Sites/Blogs : (WordPress) : http://lesmarketing.fr – (WordPress) : http://wikimarketing.fr        http//commercantsdumonde.com – (WordPress) http//guycouturier.fr

Réseaux Sociaux :

Twitter: @1mcmanagement – Facebook: Guy Couturier
Pinterest: Couturier83 – LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/guy-couturier
Google+ : COMMERÇANTS DU MONDE , La qualité certifiée, espace relation client, les marketing, guy couturier, Instagram : the_commerce –  guy@commercantsdumonde.com

Publications :

Nos Amis de compagnie + Votre Véto vous informe (1997) – Magazine
Guide pratique du marketing (2014) Éditions La Société des Écrivains
Le Guide des offres promotionnelles (2014) eBook
Les outils de l’enchantement (2014) – eBook – Wiki Marketing
ISO 9001 version 2015 (2015) – eBook – Wiki Marketing
Le couteau suisse de la qualité (2015) eBook – Wiki Marketing
Le Marketing de l’Enchantement (2016) – Éditions Kawa
La Qualité garantie (2017) Éditions Édilivre
Mythes et mystères de l’île de Pâques (2017)
Marketing et Commerce – Évolutions et Prospective (à paraître)
The commerce : Histoire de l’humanité (à paraître)

Comment j’écris ?

Pour rédiger mon dernier livre  et m’imprégner des saveurs des routes grandes commerciales de l’orient, durant quatre années,  personnellement j’ai :

  • sillonné la mer Égée, parcouru en tous sens l’île de Délos ;
  • observé les fouilles d’Akrotiri ;
  • caressé de mes doigts les murs humides de la prison de Marco Polo à Gênes ;
  • sur l’île de Gorée, j’ai franchis la porte par où les esclaves partaient pour un voyage sans retour ;
  • savouré les saveurs de la cuisine marocaine dans les bas fonds de Tanger ;
  • humé les arômes de thé et de cannelle sur les quais du port de Lisbonne ;
  • observé les allées et venues des Marseillais sur leur Vieux Port depuis une meurtrière du fort St Jean ;
  • inspecté les arsenaux des Vénitiens ;
  • longé les rives de la Corne d’Or à Constantinople ;
  • respiré les poussières soulevées par les roues des chariots romains dans le tunnel de la via Puteolana (entre Naples et Pouzzoles) ;
  • goûté aux crus boisés dans les docks de Bordeaux ;
  • inventorié les acquisitions d’objets d’art des Médicis à Florence ;
  • visité la première bourse du commerce au monde à Bruges ;
  • rendu hommage sur place aux 10 000 marins naufragés qui tentèrent de franchir le Cap Horn, pour établir des liaisons maritimes commerciales entre les côtes Est et Ouest de l’Amérique entre le XVIe et le XXe siècle.

J’ai bien cherché à rencontrer Hermès sur le mont Olympe pour l’interviewer, mais il était absent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *